Royaume-Uni, une femme de 80 ans innocentée du meurtre de son mari en phase terminale



Au Royaume-Uni, une femme de 80 ans a donné à son mari en phase terminale une dose mortelle de médicaments pour mettre fin à ses jours. Elle vient d’être innocentée des charges de meurtre et d’homicide involontaire, elle lui avait administré une dose potentiellement mortelle de médicaments disponibles sur ordonnance, à son insu.

 

Mavis Eccleston a expliqué devant le tribunal de Stafford, avoir conclu un pacte avec son mari, Dennis, pour mettre fin à leur vie ensemble. Le couple était marié depuis 60 ans. Dennis souffrait d'un cancer de l'intestin avancé et avait parlé d'aller en Suisse pour mettre fin à ses jours. Il avait pris la décision de ne plus recevoir de traitement, à l'exception des médicaments antidouleurs et ne souhaitait plus être réanimé par le personnel médical. Le couple a été retrouvé chez eux à Huntington, près de Cannock, dans le Staffordshire, en février de l'année dernière et a été transporté à l'hôpital. Sa femme a reçu un antidote et a survécu.

 

A l’issue du procès des voix se sont élevées pour demander une réforme de la loi sur le suicide assisté.


Sources: 

The Guardian, Vikram Dodd (18/09/2019) - Woman, 80, cleared of murdering terminally ill husband in suicide pact

BBC (18/09/2019) - Wife cleared of husband's 'mercy killing' murder