Royaume Uni : l'avortement désormais gratuit pour les irlandaises du Nord



Jeudi 29 juin, le gouvernement britannique a annoncé qu’il allait désormais « financer les avortements en Angleterre pour les femmes venant d’Irlande du Nord ».

 

La législation nord-irlandaise n’autorisant l’avortement qu’en cas de danger pour la vie de la mère, un certain nombre de femmes se rendaient en Angleterre pour avorter. Elles devaient assumer les frais de procédure contrairement aux femmes britanniques qui ont un accès gratuit à l’IVG.

 

Aussi, « de crainte d’une révolte parlementaire et dans un contexte délicat après son accord avec les ultra-conservateurs du DUP[1] », le gouvernement britannique a décidé de prendre désormais en charge les procédures d’avortement pour les irlandaises du Nord comme pour les britanniques. 

 

Note Gènéthique :

Cette décision est rendue alors que la Cour Suprême du Royaume Uni vient de prendre position dans une affaire : Royaume-Uni : la Cour suprême refuse l'avortement gratuit pour l'Irlande du Nord.

 

[1] Parti conservateur nord-irlandais, opposé à l’avortement.


Sources: 

Sciences et avenir (29/06/2017)