Oregon : le suicide assisté pour remplacer des chimiothérapies trop onéreuses ?



Une étude publiée par JAMA oncology au début du mois fait le bilan des 20 ans du Death with dignity act, première loi aux Etats-Unis permettant le suicide assisté dans l’Etat d’Oregon. L’étude révèle que « 3% des suicides assistés recensés par l’Autorité de Santé sont justifiés par l’incapacité à financer une chimiothérapie », et que 25,2% des demandes de suicide assisté sont la conséquence d’une prise en charge inappropriée de la douleur. En outre, depuis 1998, « le nombre de demandes de suicide assisté ne fait qu’augmenter », et la hausse s’est accrue depuis 2013.


Sources: 

Institut Européen de Bioethique (21/04/2017)