Nouvelle-Zélande : une femme enceinte sur cinq a avorté en 2018



Les chiffres officiels sur les avortements pratiqués en Nouvelle-Zélande en 2018 ont été publiés par Stats NZ :

  • 13 282 avortements ont été pratiqués en 2018, soit environ le même nombre que l'année précédente ;
  • 19% des grossesses se soldent par un avortement (soit une grossesse sur cinq), un taux étant « relativement stable » depuis 2012. En 2003, 25% des grossesses étaient interrompues ;
  • Les femmes avortent « de plus en plus tôt dans leur grossesse ». En 2018, 60% des avortements ont été effectuées avant 10 semaines de gestation, contre 46% en 2007, et 38% en 1998 ;
  • L’âge où les femmes avortent est de plus en plus tardif : le taux d'avortement chez les adolescentes a diminué de moitié, passant de 23% en 2007 à 10% en 2018. En revanche, celui des femmes dans la vingtaine atteint 52% et celui des femmes de plus de 30 ans est passé de 28% en 2007 à 38% en 2018.

Enfin, en 2018, le taux d'avortement de la Nouvelle-Zélande était à 13,5 avortements pour 1 000 femmes âgées à 15 à 44 ans.

En comparaison, ce taux en Australie-Méridionale était à 13,2‰ en 2016 et en Australie-Occidentale, à 15 ‰. Aux Etats-Unis, il est de 13,5 ‰ ; au Royaume-Uni, en Angleterre et au Pays de Galles, de 17 ‰, et de 12,1 ‰ en Écosse.


Sources: 

Newshub, Sophie Bateman (18/06/2019) - One in five New Zealand pregnancies end in abortion