Niger : fermeture de deux centres de santé Marie Stopes « pour activité non autorisée »



Le ministère de la Santé du Niger a procédé à la fermeture de deux centres médicaux gérés par l’ONG britannique Marie Stopes International, à Niamey et Maradi. Les enquêtes gouvernementales ont montré que des IVG étaient réalisées au sein des établissements, une pratique interdite par la loi sauf en cas de danger de mort de la mère.

 

Cette ONG exerce au Niger depuis 2014, selon un accord qui l’autorise à délivrer de la contraception et des conseils sur la grossesse. « L’avortement ne peut être considéré comme une méthode de contraception » ont rappelé les autorités.

 

Voir aussi :

Kenya : le ministère de la Santé impose à Marie Stopes International d'arrêter de pratiquer des IVG sur le territoire

Marie Stopes International valide les avortements par téléphone


Sources: 

Info Plus Gabon (29/11/2018)

Photo : Pixabay DR