L'Italie refuse d'enregistrer la naissance du bébé issu d'une PMA d'un couple de femmes



En Italie, un couple de femmes n’a pas pu déclarer la naissance de leur bébé au bureau des archives publiques. Chiara Foglietta, conseillère municipale de la ville de Turin, a donné naissance à Niccolo Pietro le 13 avril dernier, suite à une insémination artificielle qui a eu lieu dans une clinique danoise de fertilité l'année dernière.

 

Si la loi Italienne a légalisé les unions civiles en 2016 pour les couples de même sexe, elle ne leur permet pas d’accéder à un traitement de fertilité. En Italie, le dépistage ou la congélation des embryons, le don de gamètes et la maternité de substitution ne sont autorisés que pour les couples hétérosexuels atteints d'une infertilité cliniquement diagnostiquée.

 

Aussi, dans les registres, « il n'y a pas de formule vous permettant de dire que vous avez eu une insémination artificielle », a expliqué Chiara Foglietta. Les autorités locales refusent de reconnaître qu'aucune des deux femmes n'a eu de relations sexuelles avec un homme pour tomber enceinte.


Sources: 

Bionews, Dr Loredana Gugliemi (23/04/2018) ; Newsweek, Damien Sharkov (19/04/2018)