L’intelligence artificielle mettra-t-elle la supériorité humaine en péril ?



L’entrepreneur Elon Musk, figure très importante de la Silicon Valley (Tesla, Space X, PayPal…) a lancé OpenAI, une organisation à but non lucratif chargée de faire avancer la recherche afin « que l’intelligence numérique progresse dans une direction plus à même de bénéficier à l’humanité » (cf. Synthèse de presse du 14 décembre 2015). ll considère que le développement de l’intelligence artificielle (IA) constitue « la plus grande menace de l’humanité. »

 

Ses inquiétudes sont nées du développement d’une intelligence artificielle en voie d’autonomisation qui pourrait apprendre et provoquer des résultats inattendus. C’est ce que les développeurs appellent le « deep learning » (apprentissage en profondeur) : une évolution de l’IA « jusqu’à devenir une technique d’apprentissage à destination exclusive des machines. »

 

Pour les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), « l’enjeu du deep learning est de créer de futurs applicatifs et des produits autonomes capables d’apprendre par eux-mêmes. » Cela est rendu possible « grâce à la mise au point de programmes qui travaillent à l’image de nos cerveaux sous forme de synapses et de réseaux de neurones qui s’alimentent les uns les autres. »


Sources: 

Les Echos (27/12/2015)