L'Inde interdit aux étrangers l'accès à la GPA



Le gouvernement indien a annoncé aujourd’hui, mercredi 28 octobre, qu’il « comptait interdire aux étrangers la possibilité d’utiliser ses services de gestation pour autrui (GPA) afin de réguler un tourisme procréatif en pleine croissance ». Le gouvernement souhaite donc restreindre l’accès à la GPA « seulement aux couples indiens ».

 

En effet, depuis que l’Inde a légalisé la GPA en 2002, le pays attire « avec des prix bas, des médecins très qualifiés et un important vivier de mères porteuses potentielles ».

 

Depuis 2012, le pays s’est engagé dans la voie de la restriction de la GPA : il a ainsi interdit aux célibataires et couples gays étrangers d’avoir recourt à des mères porteuses (cf. Gènéthique du 21 janvier 2013).


Sources: 

Le Figaro (28/10/2015)