A l’Hôpital Pédiatrique de Toronto, vers l'euthanasie des enfants sans l'accord des parents ?



L’Hôpital pour Enfants de Toronto au Canada, Toronto’s Hospital for Sick Children, a dévoilé récemment ses intentions pour favoriser l’euthanasie des mineurs avec ou sans le consentement des parents. Selon ce plan, les mineurs souhaitant le suicide auront le droit de ne pas en informer leurs parents qui n’en seront informés qu’après le décès. « Juridiquement, l’Ontario n’impose pas aux parents d’être impliqués dans la décision d’un mineur capable de refuser un traitement supplémentaire; par conséquent, il n'y a aucune raison légale d'exiger la participation des parents à une aide à la mort, conformément à la politique Sick Kids. »

 

Les pays européens qui ont déjà légalisé l’euthanasie, élargissent progressivement les conditions d’accès à cette euthanasie, ce qui montre qu’ « il n’existe aucune limite naturelle et logique à l’admissibilité au suicide assisté par un médecin ». Cette « solution » s’étend à « un nombre croissant de personnes », et « bientôt à ceux qui ne choisissent pas de mourir, mais que la société ou leurs familles pensent devoir mourir ».


Sources: 

The Daily Signal, Monica Burke (10/10/2018)