L'enfant dépositaire de cellules souches issues de celle "qui l'a porté pendant neuf mois" ?



« Le corps pourrait contenir des centaines de milliers de cellules directement issues du corps de la femme qui lui a donné naissance ». Des cellules souches de celle qui a porté l’enfant pendant neuf mois ont été retrouvées dans le cœur et les muscles d'enfants, dans le thymus, les poumons, le pancréas, le foie, la thyroïde et la peau de fœtus.

 

Durant la grossesse, « plusieurs types de cellules passent dans le liquide amniotique via le placenta, jusqu'au fœtus : des cellules immunitaires, qui ne coloniseront pas durablement le corps de l'enfant », mais aussi « des cellules souches, capables de se transformer en n'importe quel tissu de l'organisme, et donc de s'intégrer durablement dans ceux du fœtus ».

 

Ces cellules souches pourraient avoir un « rôle éducatif » : elles aideraient « au développement des corps encore immatures du fœtus et du nouveau-né », ou elles protégeraient la capacité de l’organisme à se défendre contre les infections, « en augmentant la diversité génétique des organismes ».


Sources: