Le président du syndicat des gynécologues : « Nous ne sommes pas là pour retirer des vies »



Interrogé sur l’IVG par une journaliste de TMC, le président du syndicat des gynécologues, Bertrand de Rochambeau a fait part de sa position :

« Moi je fais un métier avec mes tripes. Je me lève à n'importe quelle heure la nuit. Je fais des opérations très difficiles avec mes tripes, donc aux choses auxquelles je ne crois pas, je ne les fais plus. Nous nous ne sommes pas là pour retirer des vies ».

Alors que la journaliste lui répond que « les femmes en général ne considèrent pas qu'avoir un embryon dans le ventre, c'est une vie », il reprend : « C'est (leur) opinion. Moi en tant que médecin, je ne suis pas forcé d'avoir (leur) opinion. Et si je ne l'ai pas, la loi me protège, et ma conscience aussi ».

 

 


Sources: 

Huffington Post (12/09/2018)