Le « fœtus comme patient » : L’appel du Pape François à protéger la vie



Une conférence intitulée « Protéger la vie : l’Hospice périnatal, comme réponse scientifique, éthique et humaine au diagnostic prénatal » était organisée mercredi 25 mai par l’hôpital italien Policlinico Gemelli. L’ « Hospice périnatal » est une nouvelle structure de cet hôpital, « dédiée à la médecine du fœtus, aux soins palliatifs avant la naissance, et l’accompagnement du fœtus en tant que patient, même dans les conditions pathologiques les plus extrêmes ».

 

A cette occasion, le Pape François s’est exprimé pour appeler à un « engagement quotidien pour mettre en œuvre le projet de Dieu pour la vie, en la protégeant avec courage et amour ». Il a invité à « prendre de la distance face à une culture du rejet qui propose seulement des itinéraires de la mort, pensant éliminer la souffrance en supprimant ceux qui en souffrent », et à se référer « aux valeurs pérennes humaines et chrétiennes » pour défendre « un concept de science qui se fait 'service' et non 'sélection' ».

 

Monseigneur Claudio Giuluiordi, évoquant les objectifs et les défis de la science d’aujourd’hui, a alerté sur le fait que « nous assistons à une disparition progressive de la valeur et du sens de la vie qui se traduit par l’émergence d’une domination ou d’une maîtrise privée des critères éthiques et de la justice ». 


Sources: 

Zenit (25/05/2016)