La loi sur le suicide assisté entre en vigueur en Victoria



Aujourd’hui, la loi autorisant le suicide assisté, adoptée en novembre 2017 par l’Etat de Victoria, en Australie, entre en vigueur. 

 

Le suicide assisté est désormais accessible « aux patients en phase terminale » âgés de plus de 18 ans, habitant dans l’Etat de Victoria depuis au moins un an et n’ayant plus que six mois à vivre ou « moins d'un an pour des personnes souffrant de sclérose en plaque ou d'affections neuro-motrices ». Après en avoir fait la demande, les patients seront examinés par « plusieurs médecins » à qui revient la charge de dire s’ils souffrent de « douleurs intolérables » et s’ils sont « sains d’esprits ». Les patients « s’administreront eux-mêmes la substance mortelle » s’ils le peuvent, sinon « un médecin les aidera ». Le médecin est censé ne pas proposer le premier l’assistance au suicide, mais il devra répondre à la demande du patient dans les dix jours suivant la demande.

 

Pour le Premier ministre de l'Etat, Daniel Andrews, « environ 12 personnes pourraient bénéficier de cette loi cette année » et « jusqu'à 150 par an ensuite ». L'Australie-Occidentale, le Queensland et l'Australie-Méridionale étudient à ce jour des projets de loi similaires.

 

Adoptée après un « débat vigoureux », les médecins redoutent pourtant que ce système ne « soit utilisé à mauvais escient » et qu'il  mine les « obligations fondamentales qu'ils ont envers les patients ». L'archidiocèse catholique de Melbourne a qualifié cette loi de « nouveau chapitre profondément troublant pour les soins médicaux dans le Victoria ». Le pape François a quant à lui encouragé les catholiques à « résister à l'euthanasie et à protéger les personnes âgées, jeunes et vulnérables » pour qu'elles ne soient pas emportées par une « culture du jetable ».

 

Pour aller plus loin :

Australie : l’état de Victoria légalise le suicide assisté

En Australie, un projet de loi pour abroger l'interdiction des territoires de légaliser l'euthanasie ?

L’association médicale mondiale toujours fermement opposée à l’euthanasie et au suicide assisté

Euthanasie, transplantation d'organes : une collusion à hauts risques éthiques

L’euthanasie, premier recours contre les souffrances au Québec ?

L’Académie pour la vie promeut la « diffusion d’une culture des soins palliatifs »


Sources: 

AFP(19/06/2019) ; ABC (4/06/2019) - Victoria's assisted dying laws to come into effect on June 19