La fondation Bill Gates poursuit son engagement dans les technologies contraceptives



La fondation Bill Gates a fait don d’une subvention de 5 millions de dollars à un centre de recherche de l’Oregon afin de créer une pilule contraceptive unique qui serait à la base d’une nouvelle méthode contraceptive « à la fois sûre et longue dans le temps ». 

 

Cette pilule s’adresserait notamment aux « femmes qui ont déjà assez d’enfants où qui ne désirent pas en avoir » et permettrait « d’en finir avec la pilule journalière, les préservatifs et les changements réguliers d’implants ». « Notre but est très simple : faire de chaque grossesse un événement prévu et voulu » a déclaré le gynécologue Jeffrey Jensen, chef du département de recherche à l’Oregon Health and Science University.

 

La fondation Bill Gates subventionne également à hauteur de 6,7 millions de dollars un projet de développement de micro-implants permettant de « délivrer ou non la substance contraceptive en temps voulu et qui pourrait durer jusqu’à 16 ans » (cf. Synthèse Gènétique du 11 juillet 2014).

 

La puce fonctionne en injectant chaque jour 30 microgrammes d’une substance hormonale dans le flux sanguin grâce à une minuscule charge électrique. « L’avantage de cette solution comparée à une solution définitive est que la contraception peut être arrêtée à tout moment » explique Robert Farra, président de MicrosoftCHIPS et chercheur au MIT. Il précise que « la possibilité d’activer ou non la puce permet une certaine flexibilité pour ceux qui veulent planifier leur famille ».

 

A ce jour, la phase de test de cette technologie a déjà commencé, et la puce devrait être mise sur le marché dés 2018.

 


Sources: 

Toolito (Eric Gerardin) 19/06/2015