IVG : Laurence Rossignol souhaite créer un « délit d’entrave numérique »



Interrogée par France Info sur « les nouvelles formes du combat des opposants à l’IVG », Laurence Rossignol, ministre des droits des femmes, a « affirmé samedi qu’elle annoncerait une série de mesures fin septembre pour faire cesser les sites [internet] qui trompent les femmes à propos de l’IVG ». Elle veut « faire reculer ses sites manipulateurs », « dénoncer leur duplicité ». Selon elle « c’est un délit d’entrave numérique » : « être hostile à l’IVG c’est la liberté d’opinion, mais tromper des jeunes filles, c’est un délit ». Des précisions sur cette annonce seront données le 28 septembre, « journée mondiale pour le ‘droit à l’avortement’ ».


Sources: 

AFP (17/09/2016)