Infanticides néonataux et pétition de l’ECLJ : Ouverture des débats au Conseil de l’Europe



Le bureau de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a reçu vendredi 24 avril la pétition « pour les droits des nouveau-nés survivants à leur avortement », et a décidé de la transmettre à la Commission des Affaires Juridiques et des Droits de l’Homme.

 

Cette pétition avait été lancée en novembre 2014 par l’ECLJ et remise le 16 avril au Chef du Cabinet du Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (cf. Gènéthique du 17 avril). Signée par plus 185 000 citoyens européens, elle est « la plus importante pétition de l’histoire de l’Assemblée européenne ».  La Commission des Affaires Juridiques et des Droits de l’Homme doit examiner sa recevabilité avant d’ouvrir les débats qui pourront se conclure par « une procédure de rapport, voire une résolution ». L’ECLJ assure que cette pétition est recevable juridiquement, mais redoute que « des députés s’efforcent d’imposer une décision contraire ».

 

Pour le moment, l’ECLJ « recueille des témoignages, en particulier de sages-femmes, sur le sort de ces enfants souvent abandonnés à la mort sans soins. »

 


Sources: 

ECLJ (28/04/2015)