Inde : la Cour Suprême étudiera un nouveau projet de loi sur l'avortement



La Cour Suprême Indienne se dit prête à revoir la législation en vigueur sur l'avortement. Un nouvel amendement, présenté par le ministère de la Santé, prévoit une extension du délai légal de 20 à 24 semaines de grossesse.  

 

Cependant, Ajay Kumar, sous-secrétaire du ministère de la Santé et de l’Aide sociale à la famille, a expliqué : « Nous avons demandé l’avis des médecins et des parties prenantes, mais rien de concret n’a été décidé à ce jour (…) En attendant l’accord du Cabinet, nous ne pouvons déclarer si l’extension de la limite légale pour avorter sera approuvée ou non ».

 

La Commission Nationale des Femmes a proposé d’étendre ce délai légal à certaines catégories de femmes, notamment pour celles victimes de viols, ou d’inceste, aux femmes célibataires, divorcées, ou veuves, mais aussi aux femmes handicapées. Elle demande que l’extension puisse aussi concerner les futurs bébés affectés d’une anomalie fœtale détectée après la 20ème semaine de grossesse. 

 


Sources: 

India Today (Ashna Kumar) 21/07/2016