GPA à l'étranger : La clientèle française



En France, et en l’absence de chiffre officiel, les principales associations favorables à la légalisation de la GPA[1] estiment qu’environ 370 couples ou célibataires ont eu des bébés via cette pratique en 2017, pour un total qui « pourrait dépasser 500 » enfants.

 

Les bébés  proviennent essentiellement des Etats-Unis où la pratique est légale dans 45 Etats sur 50, du Canada, et en moindre proportion de l’Ukraine, de la Russie et de la Grèce.

 

Un business fructueux puisqu’aux Etats-Unis par exemple, il faut compter 150 000 dollars la GPA (environ 130 000 euros) qui se répartissent en 30000 dollars pour la mère porteuse, 50 000 pour la clinique et les FIV et enfin 70 000 dollars pour l’Agence et les avocats.

 

L’Agence Circle Surrogacy compte des clients français depuis 2008 et aujourd’hui, elle répond en moyenne à 16 demandes par an. En Ukraine, le nombre de français « augmente depuis cet été ». Il y avait en 2017, 200 couples « à différents stades du programme ».

 

[1] Clara, l’ADFH (Association des familles homoparentales) et l’APGL (Association des parents gays et lesbiens)


Sources: 

Le Monde Magazine (30/12/2017)