Générer des neurones à partir de cellules souches



Des chercheurs dirigés par David Vilchez sont parvenus à « fabriquer des neurones » à partir de cellules souches embryonnaires humaines et de cellules souches pluripotentes induites[1]. Ils ont pour cela « éteint » un gène clé à l’aide de l’outil CRISPR, qui, dans les conditions naturelles, maintient les cellules dans un état pluripotent et empêche leur différenciation. Ils ont ainsi mis au point une méthode rapide et efficace à 100% de différenciation des cellules souches en cellules nerveuses. D’autres techniques testées jusque-là sont coûteuses et génèrent un mélange de cellules neuronales et de cellules d’autres types.

 

L’objectif à terme est de « générer des populations de neurones en laboratoire », afin d’étudier des pathologies telles que la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson ou de cribler de potentiels médicaments. Les chercheurs utiliseraient pour cela des cellules iPS, obtenues à partir d’échantillons de patients. « Nous sommes encore au point de départ de cette recherche passionnante », a déclaré David Vilchez.

 

L’étude a été publiée dans Nature Communications. Elle est le résultat d’une collaboration entre le Centre de médecine moléculaire de Cologne (CECAD) et la clinique universitaire de Cologne.

 

[1] La recherche biomédicale et la médecine clinique qui en est le résultat progressent sans faire appel à l’embryon humain


Sources: 

Le Monde (15/11/2017); Phys.org (13/11/2017)