FIV à trois parents : naissance en Ukraine



En Ukraine, un enfant est né le 5 janvier dernier des suites d’une FIV à trois parents (cf. Ukraine : premiers cas de "FIV à trois parents"). Il s’agit de la deuxième naissance annoncée suite à de telles manipulations génétiques, après un petit garçon né au Mexique au mois d’avril 2016 (cf. Naissance du premier « bébé à trois parents » : un précédent dangereux et irresponsable).

 

La clinique Nadiya à Kiev, qui a réalisé la FIV, a utilisé la technique, non pas pour éviter une maladie mitochondriale, mais pour contourner l’infertilité du couple. Une deuxième naissance est attendue début mars.

 

La technique est controversée et soulève un débat éthique. De nombreux chercheurs alertent notamment sur le fait que la FIV à trois parents est « expérimentale », elle n’est pas « correctement évaluée ou scientifiquement prouvée ».

 

Note Gènéthique : Un bébé, 3 ADN, 3 transgressions


Sources: 

BBC, Michelle Roberts (18/01/2017)