Fin de l’état d’urgence sanitaire : il n’y aura plus de télé-IVG



Dans le cadre de la fin de l’état d’urgence sanitaire, l’ordre des sages-femmes a publié des informations professionnelles. Depuis le 11 juillet 2020 « il n’est plus possible de réaliser des IVG médicamenteuses jusqu’à 9 SA en ville, ni de réaliser la prise de médicaments abortifs par téléconsultation ».

 

Les actes de télémédecine restent remboursés jusqu’au 30 octobre 2020. Cela concerne l’entretien prénatal précoce, les sept séances de préparation à la naissance et le bilan de prévention, mais aussi « la première consultation et la consultation de contrôle de l’IVG médicamenteuse en ville par téléconsultation ».

 

Toutefois la dérogation permettant aux sages-femmes de réaliser par téléphone les actes de télémédecine n’a pas été prolongée.


Sources: 

Ordre des Sages-Femmes (11/07/2020)

Photo : Pixabay\DR