Euthanasie : des parlementaires protestent contre "une mort aseptisée et cachée, presque honteuse"



« Ouvrir la porte à la légalisation de l’euthanasie, n’est-ce pas encourager cette pratique ? ». Dans une tribune du journal Le Monde, 85 parlementaires[1] s’opposent à la récente proposition de 156 députés (cf. 156 députés signataires d'une tribune pressent le gouvernement sur l’aide médicale à mourir) de modifier la législation sur la fin de vie et dénoncent les risques d’une  « médecine eugénique ». « N’est-ce pas un encouragement de cette pratique, dans une société de plus en plus déshumanisée, hygiéniste, qui rejette la mort, devenue indécente, tel un dernier tabou ?» et ils interrogent : « Faut-il une uniformisation de la bonne façon de mourir, une mort aseptisée et cachée, presque honteuse ? ».

 

Sur les 85 signataires de cette tribune, 53 députés  sont membres de LR et 13 de LREM. Le texte a été rédigé par le sénateur des Bouches-du-Rhône, Michel Amiel (LREM), qui fut co-rapporteur de la loi Claeys-Leonetti.

 

Ils soulignent que la loi Claeys-Leonetti est à peine mise en œuvre, mal connue et de fait, non encore évaluée, soulèvent  « le problème de l’insuffisance des soins palliatifs, pour ne pas parler de grande misère ».

 

Pour aller plus loin :

Xavier Breton : La tribune des 156 députés pour demander l’euthanasie, « une opération bien orchestrée »

Ils répondent à la tribune des 156 députés : "L’euthanasie est une demande de bien-portants"

Les soins palliatifs, « un exemple lumineux de soins centrés sur la personne »

 

 

[1] Signataires :  Michel Amiel, sénateur LREM des Bouches-du-Rhône, co-rapporteur de la loi Claeys-Leonetti créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie, Philippe Bas, sénateur LR de la Manche, président de la commission des lois, Anne Blanc, députée LREM de l’Aveyro, Agnès Canayer, sénatrice LR de la Seine-Maritime, Gérard Dériot, sénateur ratt. LR de l’Allier, co-rapporteur de la loi Claeys-Leonetti, André Gattolin, sénateur LREM des Hauts-de-Seine, Eric Jeansannetas, sénateur socialiste de la Creuse, Alain Milon, sénateur LR du Vaucluse, président de la commission des affaires sociales, François Pillet, sénateur ratt. LR du Cher, Bruno Retailleau, sénateur LR de la Vendée, président du groupe LR (…)


Sources: 

Le Monde (12.03/2018)