En Suisse romande, 32,5% de suicides assistés de plus en 2017



Alors qu’une enquête révèle que 82% des Suisses pensent à leur fin de vie de temps à autre et qu’ils sont 94% à reconnaître « la pertinence des soins palliatifs » (cf. Quatre Suisses sur cinq soutiennent les soins palliatifs), l’association Exit[1] publiait les chiffres de l’assistance au suicide en Suisse romande.

 

En 2017, 286 personnes, soit plus de 32,5% de plus que l’année précédente, ont eu recours à l’assistance au suicide. La plupart ont lieu à domicile et concerne davantage les femmes (54,9%) que les hommes (45,10%). Sur les 455 demandes reçues, Exit en a accepté 237 : 10 ont été refusées et 8 sont en attente. Le cancer, avec 115 cas, est la « principale pathologie à l’origine des suicides assistés.

 

Pour David Beck, vice-président d’Exit Suisse romande, « les suicides assistés sont plus fréquents dans les cantons urbains », car « dans l’anonymat des villes, la pression sociale disparaît ».

 

Pour aller plus loin :

Le suicide assisté en forte hausse en Suisse

Suisse : le combat en justice de deux frères contre Exit se poursuit

Hausse du nombre de suicides assistés en Suisse : "Le véritable danger serait d'installer une culture allant dans ce sens"

 

 

[1] Une "association pour le droit à mourir".


Sources: 

RTS, Manon Germond (12/04/2018) ; Le Matin (11/04/2018)