En Russie, un projet de loi veut proposer de l’argent aux femmes pour les inciter à ne pas avorter



Pour lutter contre le vieillissement de la population et réduire le nombre d’avortements, un parlementaire russe a proposé d’offrir une somme d’argent aux femmes enceintes souhaitant avorter pour les inciter à y renoncer. « Actuellement, seules 20% des femmes voulant avorter changent d’avis et gardent leurs bébés. Un stimulus matériel pourrait très facilement et très efficacement augmenter ce chiffre», selon Aleksandr Sherin, une parlementaire du parti nationaliste russe. « Au lieu d’avorter, les femmes pourront passer un contrat avec l’Etat. Pour ce faire, elles devront dire non à l’avortement, fournir une lettre signée certifiant leur refus d’avorter, des documents confirmant leur identité, un journal de bord de leur grossesse. (…) En contrepartie, elles recevront  la somme de 3700 dollars. »

 

Si la proposition soulève la polémique, selon le site Russia Today, 200 000 femmes enceintes seraient prêtes à accepter ce contrat avec l’Etat.


Sources: 

Au féminin (10/04/2016)