En Russie, orthodoxes et catholiques s'engagent pour la protection de la vie



En Russie, Orthodoxes et Catholiques développent ensemble des initiatives pour la protection de la vie. « C’est une des questions sur lesquelles les deux Eglises sont complètement d’accord, y compris dans ses aspects théologiques. Ce qui facilite les actions communes », a affirmé Peter Humeniuk, expert russe d’ACN[1]. Il a rappelé que « ces deux Eglises ont en commun le profond souci des millions d’enfants non-nés ». Quand le Pape François et le Patriarche Kirill de Moscou se sont rencontrés à la Havane il y a un an, la protection de la vie était, juste après la question de la persécution des chrétiens d’Orient, « un des principaux sujets mentionnés dans leur déclaration conjointe ».

 

A ce jour, l’avortement reste encore très présent en Russie, une conséquence des années soviétiques où beaucoup de gens le considéraient comme une forme habituelle de planification familiale. « Cette mentalité a encore des racines profondes », explique Peter Humeniuk, « mais une prise de conscience grandit pour que des actes et des initiatives concrètes soient développés pour aider les femmes. Ne serait-ce qu’à cause du faible taux de natalité russe ».

 

[1] Aid to the Church in Need.


Sources: 

Zenit (23/02/2017)