En France, les greffes d’organes à la baisse en 2018



Le nombre de greffes d’organes en France a baissé en 2018 : 5 781 greffes ont été réalisées, tous organes confondus, au lieu de  6 105 (2017) et 5 891 (2016). C’est « la première baisse après huit années de forte hausse » a annoncé vendredi l’Agence de Biomédecine.

 

Ont été transplantés en 2018 :

  • 3 545 reins (3 782 en 2017)
  • 1 323 foies
  • 450 cœurs
  • 372 poumons
  • 78 pancréas
  • 9 cœurs-poumons
  • 3 intestins.

 

La majorité des organes sont prélevés sur des personnes en état de mort cérébrale. Leur nombre a baissé de 1 796 en 2017 à 1 743 en 2018, notamment, explique l’Agence, parce que les décès liés aux AVC[1] ont baissé de 15 % en un an. « C'est un très grand succès de la médecine, qui entraîne une disponibilité de greffons moins importante », a expliqué le professeur Yves Pérel, directeur général adjoint de l'Agence de Biomédecine.

 


[1] Accidents vasculaires cérébraux.


Sources: 

AFP (11/01/2019)