En Belgique, la commission de contrôle de l'euthanasie publie son 7e rapport



En Belgique, le 7e rapport de la Commission chargée du contrôle et de l’application de la loi destiné aux Chambres législatives vient d’être publié. Il concerne les années 2014/2015. Analyse de l’Institut européen de bioéthique :

  • Depuis 2002, 12726 personnes ont été euthanasiées en Belgique.
  • L’euthanasie a augmenté de 41% en 4 ans.
  • A l’origine des euthanasies, essentiellement des cancers généralisés ou gravement mutilants (67%).
  • Les polypathologies représentent 9,7% des euthanasies : « Ce sont principalement les personnes âgées qui sont concernées : aux multiples fragilités corporelles s’ajoutent la dépendance, la solitude et le désespoir, facteurs sociétaux mentionnés dans le Rapport de la Commission et sur base desquels l’euthanasie a été demandée et pratiquée sur près de 385 personnes ». Elles peuvent donc concerner des personnes qui n’étaient pas en fin de vie.
  • Par ailleurs, le rapport montre qu’en « deux ans, 124 personnes souffrant de troubles mentaux et de comportement ont été euthanasiées. Sur ces 124 personnes, 41 souffraient de dépression et 36 étaient atteintes de la maladie d’Alzheimer ».

 

L’Institut européen de bioéthique estime qu’il est temps de revoir les « enjeux en matière de soins et d'accompagnement familial et social », « au risque que l’euthanasie ne finisse par devenir un remède expéditif aux souffrances des personnes vulnérables ».


Sources: 

Institut européen de bioéthique (19/10/2016)