En Allemagne : un projet d’étude sur l’impact psychologique de l’IVG financé par l’Etat



Le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn (CDU), a obtenu du gouvernement « 5 millions supplémentaires » pour réaliser un projet d’étude sur les « conséquences psychologiques à long terme » de l’avortement sur les femmes.

 

Cette décision intervient quelques jours seulement après l’accord donné par le gouvernement allemand à l’assouplissement de l’interdiction de la publicité pro-IVG (cf. Le gouvernement vote l’assouplissement de l’interdiction de publicité sur l’IVG).