En Allemagne, deux gynécologues condamnées pour publicité de l'avortement



Vendredi, deux gynécologues allemandes ont été condamnées à une amende de 2 000 euros pour « publicité de l'avortement ». La juge, Christine Mathiak, a fait application de la nouvelle loi adoptée en février dernier (cf. IVG en Allemagne : le Bundestag adopte l’assouplissement de l’interdiction de publicité). Elle a jugé que si les médecins pouvaient indiquer qu’elles proposaient des avortements, elles ne devaient pas préciser les circonstances, comme le fait que l'intervention était « médicamenteuse et sans anesthésie » et se déroulait dans « une atmosphère sécurisée ».  

 

Les deux condamnées envisagent de contester la décision, « si nécessaire » jusque devant la cour constitutionnelle, estimant que la loi « va à l'encontre des libertés de profession, d'opinion et d'information ».

 

La juge a considéré « qu'il n'y avait rien d'anticonstitutionnel » à la loi, considérant cependant « qu'il s'agissait d'un sujet controversé ».


Sources: 

AFP (14/06/19)