En 2016, seul un quart des français meurent à domicile



Une enquête de l’Insee rapporte que sur les « 594 000 personnes décédées en France » en 2016, « 59% sont décédées dans un établissement de santé, 26% à domicile, 14% en maison de retraite et 1% sur la voie publique ».

 

Une information à mettre en perspective en fonction de l’âge de la personne décédée : « entre 15 et 24 ans, un tiers des décès ont eu lieu sur la voir publique ».

 

Les personnes dont le décès intervient à domicile, sont de la tranche d’âge des 30 à 40 ans, ainsi que les centenaires dont « la part des décès à domicile est la même qu’en maison de retraite (36%) ». « Après 70 ans », plus l’âge avance et « moins il est fréquent de décéder en établissement de santé ».  En effet, « entre 65 et 69 ans, 70 % des décès ont lieu dans une structure de soins », mais passé cet âge, la proportion de décès en maison de retraite augmente « alors que celle des décès en établissement de santé diminue ».

 

Depuis les années 1970, « la médicalisation des derniers jours de vie a inversé la répartition entre le domicile et les établissements de santé : de moins en moins de décès ont lieu au domicile et de plus en plus en établissement ».

 

Pour aller plus loin : A l’horizon 2050, une population française vieillissante, un équilibre précaire entre les générations


Sources: 

Insee (12/10/2017); Pixabay