Dons d'organes : l'Agence de biomédecine en campagne du 19 novembre au 4 décembre



L’Agence de la biomédecine est en campagne pour le don d’organes du 19 novembre au 4 décembre. L’objectif est de faire connaître les modalités d’expression du refus de prélèvement, créées par la loi santé et son décret d’application du 11 août dernier.

                         

Patrice Guerrini, chef du service de régulation et d’appui de l’Agence de la biomédecine, assure que sur la totalité des personnes qui attendent une greffe au cours d’une année, seulement une sur 4 pourra bénéficier d’une greffe (cf. Augmenter les dons d’organes : Les projets de l’ABM).

 

Concernant le déroulement d’un don, il souligne que la première étape consiste à expliquer aux familles que leur proche donneur est mort (cf. De la mort au don d’organes). Il insiste : « Tant que les proches n’ont pas intégré que, malheureusement, aucune issue est possible et que le décès est constaté », le sujet du don d’organes ne peut être abordé (cf. Don d'organes : Quelle place pour le témoignage des proches ?).

 

Enfin, le médecin précise que pour signaler son refus de donner ses organes, il faut s’inscrire sur le registre national des refus pour signaler son refus d’être prélevé, par courrier avant le 1er janvier, puis directement sur Internet dès le 1er janvier (cf. Le nombre de ceux qui refusent de donner leurs organes augmente).

 


Sources: 

Le Monde (23/11/2016)