Deux parlementaires pour évaluer la loi bioéthique 2011



Le 8 février, l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a nommé deux rapporteurs pour évaluer la loi bioéthique de 2011 en vue de sa révision. Il s’agit de la sénatrice Annie Delmont-Koropoulis (LR Seine Saint Denis), médecin généraliste, et du député Jean-François Eliaou (LREM, Hérault), professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au CHU de Montpellier.

 

Par ailleurs, l’OPECST, « rouage parlementaire essentiel de la révision de la loi sur la bioéthique », évaluera, à l’issue des états généraux de la bioéthique[1], le rapport du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) sur ces débats, afin de « préparer les discussions dans les deux assemblées à l’automne ».

 

[1] Lancement des Etats généraux de la bioéthique : des thèmes nombreux pour aborder "le monde que nous voulons pour demain"


Sources: 

Hospimedia, Jérome Robillard (9/02/2018)