Depuis 40 ans, 8 millions de personnes sont nées par PMA



Des données collectées auprès de différents registres internationaux ont permis de publier des chiffres précis sur la procréation médicalement assistée dans le monde. Cet état des lieux a été présenté lors du 34e congrès de l'ESHRE, la Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie[1] , par le Dr Christian de Geyter, président de la surveillance européenne de la FIV du consortium de l'ESHRE.

 

Les chiffres font apparaitre que :

  • Environ 8 millions de personnes dans le monde sont issues d’une technique de procréation médicalement assistée.
  • En Europe, les pays les plus actifs sont l’Espagne (119 875 cycles), la Russie (110 723 cycles), l’Allemagne (96 512 cycles) puis la France (93 918 cycles).
  • L’ICSI[2] devient le choix prioritaire par rapport à la FIV classique[3] : 356 351 ICSI contre 131 221 FIV. Notamment parce que l’ICSI a un meilleur taux d’efficacité : 30 % contre 25% pour la FIV.
  • Le taux de grossesse gémellaire diminue en Europe, car « aujourd'hui la tendance est plutôt en faveur du transfert d'un seul embryon ».

 

Voir aussi :

Bioéthique et Embryons in vitro : Où en est l’assistance médicale à la procréation ?

PMA en Europe, l'Espagne à l'avant garde

La PMA contourne l’infertilité mais ne la traite pas

Les FIV coûtent trop cher au système de santé britannique

Le processus de FIV affecte la taille des nouveaux nés

En France, une naissance sur trente via la PMA en 2018 ?

 

[1] Ce congrès se déroule à Barcelone du 1er au 4 juillet 2018.

[2] L'ICSI consiste en l'injection d'un seul spermatozoïde dans un ovocyte ponctionné.

[3] La FIV dite classique consiste à mettre en contact des ovocytes et des spermatozoïdes dans des boites de pétri stériles. Un ou plusieurs embryons sont ensuite choisis et réintroduits dans l'utérus de la femme.

 


Sources: 

Sciences et Avenir, Sylvie Riou-Milliot (03/07/2018)