Dear Future Mom : la censure du CSA examinée par le Conseil d’Etat



Le Conseil d’Etat examinera le 7 septembre à 14h le recours initié par la Fondation Jérôme Lejeune, le Collectif Les amis d’Éléonore et sept jeunes adultes atteints de trisomie 21 à l’encontre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Les requérants reprochent à ce dernier d’avoir censuré la vidéo Dear Future Mom (Chère future maman), diffusée en 2014 sur TF1, M6, Canal+ et D8.

 

Ce clip, relayé à l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, est le résultat d’un projet international, initié et élaboré pour la partie française par la Fondation Jérôme Lejeune. « Il met en scène trois jeunes français et plusieurs jeunes européens porteurs de trisomie 21 qui rassurent une future maman : malgré leur handicap, ils peuvent vivre, travailler et aimer comme tout le monde ». Il a connu un franc succès dans les dix pays qui l’ont retransmis, visionné par sept millions de personnes. Mais la France a fait exception : sur la base de deux plaintes, le CSA a décidé de censurer sa diffusion sur les chaines de télévision françaises, « estimant qu’il pouvait générer un trouble chez les femmes qui pourraient décider de ne pas garder le fœtus porteur de trisomie 21 ».

 

Pour la Fondation Lejeune, « cette prise de position du CSA est de nature à décourager l’accueil d’enfants trisomiques et à laisser proliférer l’eugénisme ». Elle interpelle également sur la diffusion récente de « propos eugénistes et handiphobes à l’encontre des personnes trisomiques, sans que le CSA ne s’en émeuve ».

 

Les sept jeunes adultes atteints de trisomie 21 interviendront directement devant le Conseil d’Etat le 7 septembre, « une première dans l’histoire de la justice ». Ils demandent à « être écoutés, reconnus, acceptés sans restriction, ni gêne, ni condescendance : ils font confiance au Conseil d’Etat pour que le droit d’être des citoyens à part entière leur soit rétabli ».


Sources: 

Fondation Jérôme Lejeune (6/09/2016); Famille chrétienne, Antoine Pasquier (5/09/2016)