De plus en plus d'enfants nés par FIV au Japon



Le nombre de petits Japonais issus de FIV ne cesse d’augmenter : l’année 2016 a atteint le record de 54 110 naissances, soit 3 109 de plus que l’année précédente pour 447 790 fécondations in vitro ont été réalisées au cours de cette année.

 

Depuis le premier bébé-éprouvette, né en 1983, ils sont désormais 530 000 à travers le pays à avoir été conçus en laboratoire. En 2000, la proportion des bébés issus de FIV était de 1 pour 97. D’après l’enquête menée par la Société japonaise d’obstétrique et de gynécologie, elle a atteint désormais le record de 1 pour 18.

 

L’Etat accorde des subventions aux couples mariés pour les aider à payer les 300 000 à 500 000 yens nécessaires au processus de la FIV. Plusieurs gouvernements locaux aussi, dont celui de Tokyo. D’après les analyses des experts, ce boom serait dû au fait que les couples se marient de plus en plus, et que le programme de subvention est mieux connu.

 

44 678 bébés étaient issus d’embryons ou des gamètes congelés, soit plus de 80 % des bébés conçus par FIV.

 

Voir aussi :

Hausse des fécondations in vitro au Japon

33% des américains ont eu recours ou connaissent une personne ayant eu recours à une technique de reproduction artificielle

Depuis 40 ans, 8 millions de personnes sont nées par PMA

Le liquide nourricier des éprouvettes impacterait la santé des enfants issus de FIV

La PMA augmente le risque d’hypertension précoce chez les enfants

Les FIV pourraient favoriser des cancers du sein et des ovaires ?


Sources: 

Japan Today (14/09/2018)