CRISPR/Cas9 : De nouveaux appels pour une règlementation éthique



L’apparition de la nouvelle technologie CRISPR-Cas9 qui permet d’éditer tous types de gènes, y compris ceux présents dans les embryons humains suscite à nouveau de nombreux débats. Après les appels lancés par différents scientifiques américains et français (cf. Gènéthique des 1er avril et 27 mai 2015), c’est au tour d’une association caritative médicale britannique, le Wellcome Trust, de demander un grand débat éthique sur le sujet.

 

L’association qui considère le CRISPR comme une technologie « transformatrice » insiste sur « l’importance d’aborder les questions éthiques » qu’une telle invention « soulève ». Cet appel à la concertation internationale fait suite à la première expérimentation d’édition de gênes d’embryons humains, menée par des scientifiques chinois (cf. Gènéthique du 27 avril 2015). Cette première a en effet été dénoncée par de nombreux scientifiques et experts qui alertaient contre « une modification abusive et irréfléchie du génome humain dont les effets pourraient se ressentir sur des générations ».


Sources: 

Top Santé (03/09/2015)