CRISPR : Cellectis obtient deux nouveaux brevets aux Etats-Unis



La société biopharmaceutique Cellectis s’est vu accorder deux brevets américains pour déployer son utilisation de CRISPR dans les cellules T. L’objectif de la société est toujours de développer une stratégie anticancéreuse en modifiant génétiquement ces cellules T, qui jouent un rôle clé dans la réponse immunitaire (cf. Succès d’une thérapie génique impliquant des cellules génétiquement modifiées). Cette décision intervient quelques mois après celle de l’Office européen des brevets pour des inventions similaires (cf. Cellectis obtient un nouveau brevet pour CRISPR). Par le passé, Cellectis s’était également penché sur l’utilisation d’autres technologies d’ingénierie du génome, notamment les TALEN.

 

« Nous avons été les premiers à explorer le potentiel de la technologie CRISPR à ses débuts dans diverses applications, dans le domaine thérapeutique, mais aussi dans le domaine des plantes. Ce sont ces premiers résultats qui ont mené à l’octroi de cette nouvelle série de brevets. En tant que tels, ces brevets renforcent encore davantage la position de leader de Cellectis dans le domaine de l'édition du génome », a déclaré André Choulika, président et directeur de la compagnie.


Sources: 

Reuters (13/02/2018); Capital (13/02/2018)