COVID-19 : les IVG médicamenteuses prescrites par téléconsultation



Le ministère de la Santé a décidé que « les IVG médicamenteuses pourront être prescrites et suivies entièrement par téléconsultation ». Et il « "a saisi en urgence la Haute Autorité de Santé" sur la possibilité d'étendre le délai pour ces IVG de 7 à 9 semaines ». Une décision prise « alors que le système hospitalier est débordé par la crise du coronavirus ».

 

L’avis de la Haute Autorité de Santé est attendu cette semaine, pour une application « dans les tout prochains jours ».

 

Par ailleurs, le ministre de la Santé et la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité Femmes - Hommes, Marlène Schiappa, également signataire du communiqué, « demandent aux établissements de santé d'assurer la continuité des IVG instrumentales ».

 

 

Pour aller plus loin :

La santé d’un pays se mesure-t-elle à son taux d’avortement ?

Covid-19 : Baisse des demandes d’avortements en Ile-de-France

Covid-19 : le Gouvernement britannique autorise les IVG à domicile

Etats-Unis : Des juges fédéraux bloquent la suspension des IVG décidée en raison de l’épidémie de Covid-19


Sources: 

AFP (03/04/2020)