Covid-19 : la 2e lecture du projet de loi de bioéthique reportée



Le Président de la République ayant « annoncé le 16 mars la "suspension de toutes les réformes en cours" », la date de l’examen en 2e lecture par l’Assemblée nationale du projet de loi bioéthique est « incertaine » (cf. Projet de loi bioéthique : les sénateurs votent en 1ère lecture un texte remanié ; [Infographie] Comprendre les enjeux de la loi de bioéthique votée en 1ère lecture par le Sénat).

 

Par ailleurs, la « "grande loi" sur la dépendance, déjà repoussée à plusieurs reprises, mais que l'exécutif souhaitait présenter en Conseil des ministres "avant l'été" » sera soumise à ce calendrier « bouleversé ».

 

« Tout est suspendu pour un temps certain, on ne sait pas encore combien de temps » a déclaré le député Roland Lescure (LREM), président de la commission des affaires économiques. Et Gilles Le Gendre, président de groupe des députés LREM, affirme : « Nous reprendrons forcément, nous n'allons pas abandonner toute la transformation du pays que nous avons engagée ». Cependant, « il n'y pas d'activité législative hors coronavirus "jusqu'à nouvel ordre" », indique-t-il. « Nous ne nous projetons dans aucun calendrier. »

 

Pour aller plus loin :

Agnès Buzyn quitte le ministère de la santé, que va devenir le projet de loi de bioéthique ?

Projet de loi bioéthique : les sénateurs réagissent et posent quelques barrières éthiques

Avec la loi de bioéthique, « on franchit vraiment une ligne rouge »

Embryons transgéniques : les dangers du projet de loi de bioéthique

Annie Genevard repond à Emmanuel Macron : "Oui, un père est nécessairement un homme"


Sources: 

AFP (26/03/2020)