Covid-19 : chute des ventes de pilules du lendemain au Royaume-Uni



Selon une enquête effectuée par le fournisseur de données sur le commerce de détail IRI, les ventes de la pilule du lendemain au Royaume-Uni ont chuté de plus de 50% entre mars 2020 et avril 2020. Il semble que la pandémie de COVID-19 ait provoqué une « perturbation significative » des services de contraception au Royaume-Uni. A titre d’exemple, 12 % des prestataires de services de santé sexuelle et reproductive ont cessé ou limité la fourniture de contraception orale d'urgence pendant la pandémie.

 

Réagissant à cette enquête, la faculté de la santé sexuelle et reproductive (FSRH) et le Collège royal des obstétriciens et gynécologues (RCOG) ont déclaré le 22 juin 2020 que « "tous les individus" devraient avoir accès à la contraception d'urgence gratuite "au moment et à l'endroit où ils en ont besoin" », ajoutant qu’ « une consultation préalable ne devrait pas être un obstacle à la réception d'une contraception d'urgence ».

 

Le British Pregnancy Advisory Service (BPAS) a également demandé que la contraception hormonale d'urgence soit reclassée comme un médicament de la liste générale des ventes afin que les femmes puissent « acheter le médicament directement sur les étagères des pharmacies et autres lieux où les médicaments sont vendus sans avoir besoin d'une consultation en personne avec un pharmacien ».

 

Mais Sandra Gidley, la présidente de la Royal Pharmaceutical Society, a rappelé que « l’entretien avec un pharmacien était un "élément clé" de la fourniture de contraceptifs d'urgence », car il permet à la femme d’ « envisager l’utilisation future de la contraception, le risque d'avoir une infection sexuellement transmissible et une aide pour toute autre question qu’elle pourrait avoir sur sa santé sexuelle ».

 

Pour aller plus loin :

Pourquoi les femmes ont-elles recours à la pilule du lendemain ?

Contraception d'urgence: des pharmaciens réagissent aux accusations de "mauvaises pratiques"

Pour le planning familial américain, financer la contraception des salariés "is good for Business"

La contraception : quel besoin réel ?


Sources: 

The Pharmaceutical Journal, Julia Robinson (29/06/2020)