Corée : Des essais cliniques avec CSE(h) pour lutter contre la dégénérescence maculaire



Une équipe coréenne de chercheurs a publié les résultats de ses tests préliminaires sur quatre patients atteints de dégénérescence maculaire. Cet essai clinique a été mené au moyen de cellules souches embryonnaires humaines. Il est issu d'un travail collaboratif entre le CHA University (Corée) et l'équipe de Robert Lanza au sein de l'Ocata Therapeutics[2] (Etats-Unis).

 

Des résultats identiques avaient été obtenus aux Etats-Unis en octobre 2014 (cf. Synthèse Gènéthique du 20 octobre 2014) sur 18 patients[1]. Cependant, à l'instar des résultats d'octobre dernier, ceux-ci méritent d'être nuancés. En effet, ces tests préliminaires ont seulement prouvé la non toxicité du traitement, mais pas encore son efficacité. D'autre part, le faible nombre de patients testés ne permet pas de tirer de conclusions sur la reproductibilité du traitement.

 

[1] Gènéthique avait publié un décryptage sur cet essai clinique américain. Pour lire l'article de Gènéthique du 17 octobre 2014, cliquez ici.

[2] L'Ocata Therapeutics est, depuis novembre dernier, le nouveau nom de l'Advanced Cell Technology (ACT).


Sources: 

Nature (Heidi Ledford) 30/04/2015 - Medical Xpress 30/04/2015