Réduire le nombre d'ovocytes fécondés



Le projet de loi sur la bioéthique prévoit de limiter à trois le nombre d'ovocytes fécondés lors d'un processus de fécondation in vitro. L'amendement, adopté par la Commission spéciale et présenté par les députés Jean-Sébastien Vialatte (UMP), Olivier Jardé (NC) et Jean-Luc Préel (NC), vise à "éviter un trop grand nombre d'embryons surnuméraires". Le 9 février 2011, le député Bernard Debré a critiqué cette mesure : "Je ne vois pas au nom de quoi on limiterait le nombre d'embryons à féconder". Il a ajouté : "Je crois que ce serait quelque chose de dramatique pour ceux et celles qui ont besoin d'un fécondation in vitro". Le député PS Philippe Vuilque a qualifié d'"énorme erreur" cette limitation synonyme de "perte de chance majeure".


Sources: 

Romandie News 09/02/11