Dolly : la brebis clonée est mal en point



Dolly, la très médiatique brebis, est le premier clone d'un mammifère adulte. Elle a aujourd'hui 5 ans et demi. 

Jusqu'à aujourd'hui, les bilans de santé de la brebis étaient satisfaisants, elle avait même donné naissance à six agneaux, bien portants. Toutefois une constatation, il y a deux ans, sur ses chromosomes raccourcis trahissaient un vieillissement prématuré. 

Hier, le " père " de Dolly, Ian Wilmut, a annoncé que la brebis souffrait d'arthrite au niveau de la hanche et du genou arrière gauche. C'est un symptôme rare chez les moutons. Conjugué au diagnostic de vieillissement précoce, cela inquiète Ian Wilmut qui affirme qu' " il n'y a aucun moyen de savoir s'il s'agit d'une conséquence du clonage ou d'une coïncidence ".

La cellule de mamelle dont Dolly est issue avait été prélevée sur une brebis âgée de 6 ans. Il semblerait que Dolly pourrait avoir l'âge de sa cellule originelle, soit onze ans et demi aujourd'hui au lieu de cinq ans et demi. 

Jusqu'à maintenant les mutations chez les animaux clonés ne font pas l'objet d'examens systématiques très poussés ce que regrette Ian Wilmut qui appelle " les cloneurs " du monde entier à mettre en commun leurs informations.

Louis-Marie Houdebine, chercheur à l'INRA, indique qu' " en dehors de toute considération éthique, le doute dans la survenue de ces maladies indique qu'on ne peut pas envisager de clonage humain ".


Sources: 

Le Figaro 5-6-7/01/02 - Libération 5-6/01/02 - Quotidien du Médecin 07/01/02 - Nouvelobs.com 04/01/02