Cellules souches embryonnaires humaines : un accord franco-israélien



L’hôpital Hadassah en Israël travaille depuis plusieurs années sur l’implantation de cellules souches embryonnaires humaines pour prévenir la cécité de personnes âgées atteintes de dégénérescence maculaire[1](cf. Cellules souches embryonnaires humaines et DMLA : l'essai israëlien se poursuit). En France, le directeur de l’Institut de la Vision souhaite mener des recherches similaires (cf. Annonce d’un nouvel essai clinique français à base de cellules souches embryonnaires humaines). Alors que l’essai clinique israélien a prouvé l’efficacité de la technique, les deux établissements viennent de signer un partenariat dans l’objectif d’étendre les essais cliniques à plusieurs pathologies rétiniennes.

 

[1] DMLA


Sources: 

The Times of Israël (6/08/2017)