Canada : le don d'organes d’enfants décédés par arrêt circulatoire réglementé



Le Canada vient de publier dans la revue scientifique Pediatric Critical Care Medicine « les premières directives encadrant les dons d'organes pour les enfants qui succombent de causes circulatoires ».

 

Lorsque « certains patients ont des dommages importants au cerveau », « les médecins vont souvent débrancher le respirateur artificiel ». La mort par arrêt circulatoire est provoquée par un « manque d’oxygène » qui peut endommager les organes, ce qui exclut le cœur du prélèvement.

 

Si des directives existaient déjà pour encadrer le don d’organes chez les adultes décédés par arrêt circulatoire, ce n’était pas le cas pour les enfants. Ces recommandations doivent permettre d’ouvrir la discussion entre le personnel médical et les parents et faciliter les dons.

 

 

Au Québec, en 2016, dix-neuf enfants ont reçu une transplantation et le plus jeune donneur était âgé seulement de 48 heures. Cette même année, la moyenne d’âge des donneurs était de 52 ans, un seul donneur avait moins de 5 ans et trois avaient entre 12 et 17 ans.

 

Pour aller plus loin :

Don d’organes : opportunité ou opportunisme ?

Quelles perspectives pour le don d’organes ?

Une augmentation des greffes dans l’Ontario au Canada en prélevant sur cœur arrêté

Greffer des cœurs arrêtés : un essai en cours au Royaume-Uni


Sources: 

La Presse Canada (11/11/2017)