Belgique : il tue sa femme "par compassion", sera-t-il condamné ?



A Liège en Belgique, un homme âgé de 73 ans est poursuivi « pour avoir commis le meurtre par empoisonnement de son épouse ». Mais selon lui, « il n’a fait qu’accéder à la demande d’euthanasie de sa femme qui souffrait d’une polyarthrose diffuse ». Celle-ci était âgée de 86 ans, et avait émis à plusieurs reprises le souhait d’être euthanasiée. En 2009, son mari lui a fait « absorber une grande quantité de médicaments » pour provoquer son décès.  

 

Pour le parquet, « le prévenu a commis un acte grave en mettant fin aux jours de son épouse », il requiert donc une peine de cinq ans d’emprisonnement (le code pénal belge punit l’assassinat de prison à perpétuité). Le jugement sera rendu le 20 octobre prochain.


Sources: 

RTBF (6/10/2017)