Bébé Gammy : De nouvelles questions au coeur du débat sur la GPA



Nouveau rebondissement dans « l’affaire » Gammy (cf. Gènéthique du 4 aout 2014, 20 janvier 2015), cet enfant trisomique né en décembre 2013 de mère porteuse thaïlandaise et abandonnée de ses parents commanditaires : « Le père biologique australien (…) a été accusé mardi de tenter de mettre la main sur les dons qui ont afflué de toutes parts pour aider l’enfant ».

 

Pattaramon Chanbua, mère porteuse qui a gardé Gammy, a déclaré être « choquée », et encore : « Même si je suis la mère de Gammy, je n’ai aucun droit sur ces sommes ».

 

Cette affaire avait relancé le débat sur la GPA (cf. Gènéthique du 24 novembre 2014, 16 janvier 2015), et entrainé une enquête officielle suivie de mesures législatives (cf. Gènéthique des 21 aout 2014, 18 aout 2014, 1er décembre 2014) : « Les autorités thaïlandaises ont lancé une stricte politique de contrôle de la GPA ». Car jusqu’alors, « de nombreux couples venaient en Thaïlande pour utiliser les services de cliniques de fécondation in vitro et de mères porteuses ».

 


Sources: 

AFP (19/05/2015)