Aux Pays-Bas, vers une pilule gratuite, disponible en pharmacie pour les plus de 70 ans qui demandent à mourir ?



L’Association néerlandaise pour une fin de vie libre (NVVE) propose d’expérimenter un nouveau mode d’euthanasie : il s’agit de mettre en accès libre dans les pharmacies, une « pilule de la mort – la ‘Kill pill’ » pour toutes les personnes de plus de soixante-dix ans, et « indépendamment de leur état de santé physique ou psychique ».  Elle a déclaré que des discussions à ce sujet étaient prévues avec « l’association des médecins néerlandais et les ministres de la justice et de la santé ».

 

D’après le site internet Tempi, pour la NVVE, bien que l’euthanasie et le suicide assisté soient dépénalisés depuis 2001 aux Pays-Bas, « il faut que tout le monde, personnes malades et en bonne santé, puisse y avoir accès ».

 

Robert Schurink le directeur de la NVVE a justifié cette nouvelle en arguant que « ‘la société est prête’ pour la Kill pill, surtout ‘la génération du baby boom’ où les gens veulent ‘avoir le contrôle de leur vie’ ». Il a enfin expliqué qu’une période d’expérimentation était nécessaire pour « s’assurer que la Kill pill ne sera pas utilisée pour un suicide, un abus ou un homicide mais seulement pour se procurer ‘la bonne mort’ ».


Sources: 

Aleteia (20/11/2015)