Arkansas : la loi imposant que la décision de l'avortement soit prise avec le père de l'enfant effective dès fin juillet ?



En Arkansas, une nouvelle loi votée le 31 janvier 2017 (cf. IVG : L'Etat de l'Arkansas en passe d'accorder un droit de veto aux pères), l’Act 45, interdit désormais aux femmes d’avorter sans l’avis du père de l’enfant ou des parents si la jeune fille est mineure. Les femmes doivent prévenir le père et décider avec lui d'un avortement ou non, y compris en cas de viol. Cette loi s’inscrit dans l’Arkansas Final Disposition Rights Act of 2009, un ensemble de loi disposant « qu’en cas de décès, les membres de la famille doivent se mettre d’accord sur ce qu’ils souhaitent faire du corps ». Une disposition qui « inclut les fœtus avortés ».

 

La loi pourrait devenir effective dès la fin du mois de juillet. 


Sources: 

Huffington post, Marine Le Breton, (11/07/2017)