Alfie Evans devrait être débranché aujourd'hui



L’Hopital Alder Hey a prévu de débrancher aujourd’hui l’assistance respiratoire d’Alfie Evans, ce petit garçon de 23 mois dans le coma, que ses parents veulent transférer à Rome pour y être soigné.

 

Hier, Thomas Evans a lancé un appel à la reine Elizabeth, demandant son intervention pour mettre fin aux « ordres cruels » qui « ne sont autorisés par aucune loi » et qui viennent de juges qui « prétendent exercer le pouvoir de la vie et de mort sur les sujets de Sa Majesté ». Une décision urgente de la Cour européenne des droits de l'homme est aussi attendue aujourd’hui, mais il est peu probable que la réponse de Strasbourg change la donne.

 

Seuls les parents seront autorisés à être présents lors de l’extubation, ainsi qu’un prêtre. Alfie recevra des anxyolitiques et des analgésiques, et la surveillance de son cœur et sa respiration seront débranchés. Le document précise qu’une fois que « tous les signes extérieurs de la vie » arrêtés, « un médecin examinera physiquement Alfie pour vérifier sa mort et transcrire l'heure de la mort ». La famille aura alors l’autorisation de passer un moment avec lui.


Sources: 

redattoresociale.it (23/04/2018)